Aliments et repas japonais

Aliments japonais

Les aliments ne sont pas classés selon la place qu'ils occupent dans un repas, mais selon le mode de cuisson. Par exemple, les "yakimono" sont les aliments cuits sur le gril, le "gohan" est un plat de riz, et les "mushimono", les aliments bouillis, les "nabemono" sont les aliments cuits sur le feu à table (comme les sukiyaki), les "agemono" sont les aliments enrobés de pâte et frits, comme le tempura, le "sashimi" est du poisson cru en tranches, pas du tout cuit.

Tout Japonais qui n'aime pas savourer le "shasimi" cru avec du "saké" pris dans de très petites tasses appelées "sahazumi", est mal vu.

L'art de couper le poisson avec des couteaux très tranchants et des coupes magistrales est typique. Parfois, ils font des tranches très fines qui ont l'air si artificielles qu'elles sont identiques les unes aux autres.

Les algues marines jouent un rôle important dans la cuisine japonaise, et le bouillon de base, "ichiban dashi", généralement concentré pour en faire un dashi plus pratique, est fait d'algues kombu (varech) et de bonite séchée et râpée. Le dashi emballé est généralement de bonne qualité, comme les autres produits japonais emballés. Le soja dans ses différentes versions est aussi important que la sauce de soja (shoyu), les haricots acides (nomen tofu) et les haricots rouges et blancs en purée (miso).

Quelques repas

Shasimi Le shasimi est peut-être l'un des aliments les plus représentatifs de l'art culinaire japonais. C'est un plat simple qui nécessite une préparation sophistiquée et soignée et une grande cérémonie à table. La raison de ce plat est de proposer des produits de la mer et des rivières, principalement du poisson, sous forme crue. Son secret réside dans sa présentation, sa condition de fraîcheur de tous les ingrédients.

Suchi (snacks à base de riz et de poisson cru) Il existe de nombreuses façons de servir les sushis, mais on peut en distinguer deux principales : les sushis norimaki et les sushis nigiri. Le sushi est servi avec une petite assiette de tamari, (sauce de soja fermentée), pour mouiller la bouchée.

Normaki Sushi Diverses sortes de poissons crus, coupés en fines tranches et roulés dans des algues nori avec du riz et une touche de moutarde (wasabi). En plus du poisson, vous pouvez également introduire des chips de tortilla, des oeufs marinés, du kampyo (coquille de courgette japonaise séchée et cuite), du daikon cuit dans du tamari etc.

Nigiri Sushi Mouillez vos mains avec de l'eau et formez des petites boules de riz (certains maîtres japonais assaisonnent ce riz avec du vinaigre et le laissent reposer). Mettez sur chaque boule une pointe de wasabi et recouvrez d'un morceau de poisson. Vous pouvez le décorer avec du sésame, des poireaux hachés (Koguchi-giri), ou avec une bande de nori autour, n'oubliez pas de mettre un tas de shoga suzuke sur une feuille de laitue et une tortilla (dashimaki tamago).